Conseils & Nouvelles

Retour

Conseils de sécurité pour les feux de camp

Alors que nous passons de l’été à l’automne, nombreux sont les Canadiens et Canadiennes qui profitent du temps plus frais pour allumer un feu de camp contrôlé. Bien qu’une soirée autour d’un feu crépitant puisse être extrêmement agréable, il est important de penser à la sécurité avant tout. Qu’il s’agisse d’un gros feu de joie dans votre arrière-cour, d’un petit feu de camp au chalet ou d’un feu de cuisson à l’extérieur, tous les types de feux comportent des risques, nommément la possibilité de causer du dommage à vos biens ou des blessures et même de provoquer accidentellement la propagation de feux incontrôlés. Avant d’allumer un feu de camp, soyez conscient des restrictions relatives aux feux à l’extérieur et respectez-les. Observez toujours les règlements municipaux, vérifiez s’il y a des interdictions de feux à ciel ouvert et suivez ces conseils de sécurité pour les feux de camp:

 

  1. Entourez votre feu de camp de briques, de sable ou de dalles de jardin. Vous préviendrez ainsi des feux d’herbe ou des blessures causées par des étincelles ou des bûches qui rouleraient par terre. En faisant votre feu sur une surface plane et dans un foyer d’extérieur bien entretenu, vous réussirez aussi à mieux le maîtriser. Si vous préférez utiliser un appareil de chauffage d’extérieur, faites les mêmes choses pour le sécuriser.   
  2. Faites seulement brûler du bois dur sec. Les pneus, les déchets, les feuilles, les matériaux de construction et d’autres articles semblables peuvent causer de la fumée excessive et dégager des toxines nuisibles dans l’air.  
  3. Allumez votre feu de camp avec du petit bois ou des produits de papier. Le kérosène, l’alcool ou l’essence pour briquets peuvent donner lieu à un feu incontrôlé. Vous aurez ainsi un plus gros feu sur votre terrain et vous augmentez le risque de blessure.  
  4. Allumez des feux que les jours où il y a peu de vent et beaucoup d’humidité. Ces conditions météorologiques réduiront le risque de feux incontrôlés. Évitez d’allumer un feu dans votre arrière-cour durant des périodes excessivement arides. Vérifiez s’il y a une interdiction de feu à ciel ouvert avant de planifier votre feu de camp.  
  5. Faites votre feu loin des lignes électriques, des branches d’arbres et des structures avoisinantes. Respectez une distance d’au moins cinq fois la hauteur du feu de camp.  
  6. Ayez une source d’eau à portée de main. Vous devez avoir facilement accès à une chaudière d’eau ou à un boyau d’arrosage pour éteindre le feu rapidement en cas d’urgence. Lorsque vous profitez d’un feu de camp, vous aurez aussi besoin d’eau pour l’éteindre avant de partir.  
  7. Ne laissez jamais le feu sans surveillance. Demandez à un autre adulte de surveiller le feu. Si aucune autre personne n’est présente, éteignez le feu complètement avant de partir — même si c’est que pour quelques instants.  
  8. Il est important de consulter votre municipalité ou caserne locale pour connaître les interdictions de feux à ciel ouvert et les restrictions connexes dans votre région.  

Les régions urbaines et rurales ont différents règlements lorsque ça vient aux feux dans les arrière-cours, les foyers d’extérieur et les feux de cuisson. Assurez-vous de connaître ceux qui s’appliquent à votre municipalité. Les amendes pour le non-respect des règlements peuvent être dispendieuses. Si vous pensez que vous aimeriez allumer des feux de camp à des fins récréatives ou encore vous aimeriez incorporer un foyer extérieur dans votre aménagement paysager, consultez les règlements municipaux et les lois provinciales.  

Les accidents arrivent, même lorsque vous avez pris toutes les précautions nécessaires. Il est donc important d’être proactif par rapport à vos assurances aussi. Pour revoir vos assurances existantes ou pour obtenir un devis, AGR Assurance peut vous aider! Contactez un de nos agents agréés dès aujourd’hui en téléphonant au 1 800 668 -0250.